#6 - Surprise-parties

« Je ne sais pas ce qui m’a pris », « c’est plus fort que moi »… Pour certains comportements que vous adoptez, il peut vous arriver de n’avoir aucune explication valable. Est-ce le signe du début de la fin ? Que ça y est, vous avez perdu la boule ?
Que nenni ! C’est juste le signe que… Vous n’êtes pas celle que vous croyez.

Tous les rôles de votre vie

Ou plutôt si, mais pas que. 

Disons que vous n’êtes pas uniquement celle que vous croyez. Vous êtes la somme de toutes celles que vous avez été : fille, sœur, amie, étudiante, épicurienne, rationnelle… Vous êtes un mille-feuilles composé de tous les traits de personnalité qui ont eu, à un ou plusieurs moments de votre vie, une utilité et un bénéfice pour vous. 

Dans le premier épisode du podcast, je vous parlais des rôles sociaux : ce sont l’ensemble des comportements attendus et considérés comme « normaux » pour une personne en fonction de sa catégorie ou position sociale. On ne s’attend pas aux mêmes manières de faire et de penser pour une femme, mère de famille, cadre dirigeante d’une entreprise du CAC 40 que pour un homme célibataire brocanteur en micro-entreprise.

En fonction des différents contextes sociaux et des différents rôles que vous occupez dans l’espace social, vous vous êtes construite avec pour référence les attentes liées à ces rôles.

Sous les strates liées aux différents rôles sociaux que vous avez endossé, on trouve aussi différents traits de personnalité qui sont le fruit de toutes les situations que vous avez vécues, des besoins que vous avez eu besoin de combler dans ces situations. Pour certains, vous les avez peut-être empruntés, consciemment ou non, à toutes les personnes qui vous ont servi de modèle tout au long de votre vie.
Ces traits de personnalité sont aussi certainement le fruit d’un peu de hasard biologique, magique ou mystique…

A chaque contexte sa partie

Vous avez parfois l’impression d’être dix personnes en une ? Et ben voilà, c’est exactement de ça que je parle. 

Vous ne vous conduisez pas de la même manière lorsque vous êtes à un dej’ entre amies que lorsque vous présentez la stratégie commerciale de votre boîte devant 270 personnes. Vous ne vous conduisez pas de la même manière avec votre partenaire ou avec vos enfants, ou encore avec vos parents. 

Selon les contextes, vous adoptez des comportements, manières de penser et de voir les choses qui peuvent être très différents les uns des autres. Ces ensembles de comportements, manières de voir et de penser, ce sont tout autant de parties de vous. Et selon les contextes, une ou plusieurs de ces parties entrent en scène.

Le modèle des parties en PNL

Un certain nombre d’approches utilisent cette notion de « parties » de personnalités : la psychanalyse avec les topiques, l’analyse transactionnelle avec les états du moi…

En PNL (ma botte pas du tout secrète), on utilise beaucoup le ressenti des personnes que l’on accompagne. Le modèle des parties (et les protocoles d’accompagnement qui y sont rattachés) seront donc utilisés dès lors que la personne a le sentiment qu’une partie d’elle-même souhaite concrétiser un objectif, mais qu’une autre partie semble s’y opposer.

Par exemple, je souhaite manger plus sainement, mais alors même que mon « objectif santé » est ferme et définitif et que je suis vraiment motivée pour l’atteindre, il y a des moments où, c’est plus fort que moi, je ne me l’explique pas, je commande le burger option fromage gras option frites baignées dans le cheddar avec supplément cheesecake, comme si une partie de moi était tout aussi déterminée dans le sabotage de mon capital santé.

Ceci n'est pas une incohérence

Et tout ça, c’est parfaitement normal. Si parfois, une partie de vous veut quelque chose, et une autre partie de vous semble vouloir le contraire, ce n’est pas une incohérence. C’est juste un petit souci de timing : il va falloir comprendre ce que veulent vraiment chacune des parties pour vous, et trouver une solution pour qu’elles ne se crêpent pas le chignon. Leur donner chacune leur place, et leur timing.

Toutes les femmes de ta vie

Si je vous ai mis la chanson des L5 dans la tête, ne me remerciez pas, c’était fait exprès (je la subis depuis le brouillon de cet article il y a 15 jours, je peux plus porter ça toute seule).

Comment on repère toutes nos parties ? Toutes ces composantes de notre personnalité, ces mini-nous avec chacune leur personnalité, leur valeurs et croyances propres.

Un comportement est rarement utile ou inutile en soi : chacun peut avoir sa place dans un contexte approprié

2 Comments


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.